-35%
Le deal à ne pas rater :
Sac de transport extensible pour chat et petit chien DADYPET
31.99 € 49.44 €
Voir le deal

Examen n° 18207 du 20/03/18 à Toulouse/Tournefeuille

Aller en bas

Examen n° 18207 du 20/03/18 à Toulouse/Tournefeuille Empty Examen n° 18207 du 20/03/18 à Toulouse/Tournefeuille

Message  F5PBG le 22/6/2019, 19:17

Commentaires de F6GPX en rouge

Partie REGLEMENTATION :
·       *  Calcul de ROS à partir de Pr et Pi (identique aux questions Q-20196 ou Q -30942 d’Exam1). J’ai répondu : « 3 ».
·       *   Nature d’une ligne coaxiale (identique aux questions Q-20190 ou Q-34673 d’Exam1). J’ai répondu : « asymétrique ».
·       *   Nature de la polarisation d’une GP (analogue à la question Q-37622 d’Exam1). J’ai répondu :  « verticale ».
·       *   Limites de la bande des 28 MHz en métropole (analogue à la question Q-30157 d’Exam1). J’ai répondu :  « 28.0 à 29.7 MHz ».
·      *    Étendue des ondes métriques (cf. question Q-20366 d’Exam1). J’ai répondu :  « 30 à 300 MHz ».
·       *   Statut de la bande 434-440 en métropole (analogue à la question Q-39110 d’Exam1, sauf que l’alternative « Partagée statut précaire et révocable » était remplacée par « Dérogatoire » et « Partagée à égalité de droit » était remplacée par « Partagée », si mes souvenirs sont bons. Les deux autres possibilités étaient « Exclusif » et « Secondaire »). J’ai répondu : « Partagé ».
·      *    Question du type « Que doit-on déclarer à l’ANFR ? ». Alternatives proposées : « la hauteur d’antenne », « le type d’antenne », « les caractéristiques de l’antenne » et « la PAR Max ».  J’ai répondu : « la PAR Max ». Je n’ai pas trouvé cette question dans la base d’Exam1.
Je confirme : il s'agit d'une nouvelle formulation même si des questions sur la déclaration PAR ont déjà été posées
·       *   Question du type « Pour éviter les brouillages provoqués par mon émetteur etc. … ». Réponses proposées « Réduire la puissance de 50 % », « Réduire les rayonnements non essentiels », et deux autres possibilités que j’ai oubliées. (analogue à la question Q-34729 d’Exam1). J’ai répondu « Réduire les rayonnements non essentiels ».
·       *   Question relative à la protection des personnes vis-à-vis des ondes électromagnétiques. (analogue à la question Q-31043 d’Exam1). J’ai répondu « Respecter les limites de puissance définies ».
·      *    Puissance maxi autorisée dans une classe d’émission relative à de la télégraphie (mais dont j’ai oublié le libellé exact)  au dessus de 440 MHz. (analogue à la question Q-30283 d’Exam1 mais concernant la télégraphie et, de plus, pas en BLU). J’ai répondu : 120W (j’ai considéré que la classe d’émission n’avait rien à voir avec la limitation de puissance).
·       *   Durée max de suspension de l’indicatif en cas de manquement grave. (identique aux questions Q-30132 ou Q -39100 d’Exam1). J’ai répondu : 3 ans. Nouvelle question !
·       *   Question concernant les rayonnements non essentiels au dessous de 30 MHz et pour une puissance de 25W  (probablement analogue à la question Q-34765 d’Exam1). Je me suis laissé troubler par la valeur « 25W ». J’ai cru qu’il s’agissait de l’ancienne règlementation (celle d’avant 2012) et, comme je ne me souvenais plus si c’était « inférieur ou égal à 25W » ou « inférieur à 25 W » qu’il fallait considérer pour les « -50 dB », je n’ai pas répondu à la question. Comme il me semble que la valeur de la fréquence était donnée, j’aurais dû en déduire qu’il s’agissait de la nouvelle règlementation et choisir -50 dB puisque dans ce cas (43+10log(P)) était supérieur à 50.
·       *   Indicatif « TXnABC » (identique à la question Q-35003 d’Exam1). J’ai répondu : « indicatif temporaire pour un CTOM ».
·       *   Indicatif préfixé par « FK » (identique à la question Q-37411 d’Exam1). J’ai répondu : « Nouvelle Calédonie ».
·       *   F2A à trouver (analogue à la question Q-38450 d’Exam1 ; mais il me semble me souvenir que l’énoncé de la question était beaucoup plus « embrouillé » que celui proposé dans Exam1). J’ai répondu : « F2A ».
·      *    Reconnaitre la classe « Téléphonie » dans une classe d’émission (lettre « E » à droite). Question analogue à Q-30431 mais il me semble qu’il y avait une liste de classes toutes finissant par « E » plutôt que seulement « G3E ». J’ai répondu : « Téléphonie ».
·       *   Épellation d’un indicatif (trivial).
·      *    Épellation d’un mot de 5 ou 6 lettres sans signification : ce n’était pas un indicatif ni un mot Français ou Anglais. (Trivial quand même !).
·       *   Signification de « QRO ?» (question Q-33126 d’Exam1). J’ai répondu « Dois-je augmenter la puissance d’émission ? ».
·       *   Signification de « PSE » (question Q-34705 d’Exam1). J’ai répondu « S’il vous plait ». Encore une fois hors programme car la partie du texte qui cite cette abréviation à connaitre a été abrogé en 2012 (épreuve de code Morse)

Résultat obtenu : 53 / 60.

Il y a donc eu une réponse fausse en plus de la question non répondue, mais je n’ai pas trouvé où était l’erreur. J’ai peut-être coché une mauvaise case par étourderie. Pourtant, j’ai eu le temps de contrôler les réponses calmement au moins deux fois avant l’écoulement du temps alloué …

Partie TECHNIQUE :

·      *    Calcul d’un taux de sélectivité. (analogue à la question Q-20131 d’Exam1, les valeurs sur l’axe des fréquences n’étaient pas identiques, mais les intervalles oui. i.e. 14 kHz et 100 kHz). J’ai répondu : 14%.
·       *   Choix de la puissance minimum pour une résistance (analogue à la question Q-20131 d’Exam1). En fonction des valeurs numériques de l’énoncé ANFR, il fallait répondre 8 W si je me souviens bien.
·       *   Un calcul de courant par application de la loi des nœuds (analogue à la question Q-20650 d’Exam1).
·       *   Capacité équivalente à 1 nF en série avec un groupe parallèle de 3 autres condensateurs « 300 pF, 200 pF et 500 pF ». (analogue à la question Q-20079 d’Exam1 mais avec 3 capa différentes en parallèle).  J’ai répondu « 500  pF ».
·       *   Calcul de l’impédance d’une bobine à une fréquence donnée par simple application numérique de Z = L.Oméga. (analogue à la question Q-20306 d’Exam1).
·       *   Calcul de Vmax à partir de Veff (ou l’inverse, je ne me souviens plus).
·      *    Calcul de la tension crête dans un câble d’impédance 75 Ohms propageant un signal de puissance 20 W. (Question identique à Q-20062 d’Exam1). J’ai répondu 55 V.
·       *   Capacité équivalente à 40 condensateurs de 120 nF en série. (Analogue à la question Q-20610 d’Exam1). J’ai répondu 3 nF.
·       *   Période d’un signal de 10 Hz. (Analogue aux questions Q-20049 et Q-20053 d’Exam1). J’ai répondu 100 ms.
·      *    Deux questions sur la valeur de résistances à partir du code des couleurs. (Nombreuses questions analogues dans Exam1). Je ne me souviens pas bien des valeurs qui étaient à trouver ; il me semble qu’il y en avait une à l’échelle des Mégohms et une à l’échelle des dizaines d’Ohms.
·       *   Trouver la valeur de la tension de sortie d’un étage inverseur à Ampli-Op. (Question identique à Q-20163 d’Exam1). J’ai répondu -9,4 V.
·       *   Calcul d’un taux de distorsion harmonique total. (Question identique à Q-20151 d’Exam1). J’ai répondu 50 %.
·       *   Calcul du spectre en sortie d’un étage à distorsion quadratique pour des signaux d’entrée de 2 kHz et 100 kHz. (Question identique à Q-20547 d’Exam1). J’ai répondu 2, 4, 98, 100, 102, et 200 kHz.
·      *    Dans le cas d’un amplificateur linéaire, quelle est l’affirmation fausse ?  (Question identique à Q-20463 d’Exam1). J’ai répondu « l’émetteur du PNP est connecté au  - ».
·      *    Quel est le rendement moyen d’un étage amplificateur de classe A ? Réponses proposées : « 100 %, 80 %, 30 % ou 5 % ». (Question analogue à Q-20147 d’Exam1). Sur le moment, j’ai trouvé la question assez subjective (à cause du mot « moyen »). Je n’ai donc pas répondu à cette question. Mais, réflexion faite, 100 % et 80 % sont impossibles en classe A et si c’était 5 % en moyenne, le montage ne serait quasiment jamais utilisé. J’aurais donc dû répondre 30 % sans risque d’erreur. Je n’ai pas été très futé !
·       *   Trouver la tension à la sortie d’un filtre passe-bas RC d’ordre 1 pour un signal d’entrée d’amplitude 4 V à la fréquence de 100 kHz. (Question identique à Q-20113 d’Exam1). Le calcul, donne 2,8 V (ou 2,83 V suivant la méthode d’arrondi). Et là …, surprise, je n’ai pas trouvé cette valeur dans la liste des valeurs proposées par l’ANFR. Je n’ai donc pas répondu à cette question. À la fin de l’épreuve, comme il me restait encore du temps après deux relectures que j’espère avoir été attentives, j’ai vérifié ce calcul avec une méthode détaillée (en utilisant les impédances complexes). J’ai consigné ces calculs sur une feuille de brouillon en mettant en regard le résultat et la liste des valeurs recopiées du QCM ainsi que le numéro de la question. Comme j’étais sûr d’avoir la moyenne et que je n’avais pas envie de refaire l’épreuve, j’ai choisi de « laisser courir ».  Après l’examen, j’ai quand même remis ce brouillon à l’examinatrice qui m’a dit qu’elle ferait remonter l’info pour que quelqu’un vérifie et corrige si besoin. Bonne réaction !
·       *   Synoptique N°1 (j’ai été gâté, j’en ai eu 3 !). La structure est identique à celle des synoptiques des questions Q-20506, Q-20412 et Q-20208 d’Exam1. Mais il me semble me souvenir que l’étage BFO était représenté explicitement, ce qui me ferait dire que le dessin de Q-20412 est plus approprié. Par contre, la notion de BLU n’était pas du tout évoquée (ni dans la question ni dans les propositions du QCM). La réponse la plus appropriée et que j’ai donnée était « Récepteur à double changement de fréquence ».
·       *   Synoptique N°2. Identique à celui de la question Q-20308 d’Exam1 (à ceci près que le « ? »  dans Q-20308 était remplacé par « multiplicateur » et « préaccentuateur » de Q-20308  était remplacé par le « ? »).  J’ai donc répondu « préaccentuateur ». Remarque : la question Q-20640 d’Exam1 attend, elle aussi, comme réponse « préaccentuateur » mais le synoptique est légèrement différent de celui qui m’a été présenté qui correspond très certainement à celui de Q-20308.
·       *   Synoptique N°3. Synoptique presque identique à celui de la question Q-20608 d’Exam1 à ceci près qu’entre le bloc contenant le point d’interrogation et l’antenne un bloc noté « Filtre » a été inséré. Il m’a semblé reconnaitre la structure d’un récepteur à détection directe (sans changement de fréquence) avec contrôle automatique du gain du ou des étage(s) d’entrée. J’ai donc répondu « Ampli RF ».

Résultat obtenu : 50 / 60. Il y a donc eu une réponse fausse en plus des deux questions non répondues.

  J’ai peut-être une piste pour expliquer l’erreur : si on suppose que le synoptique N° 3 qui m’a été présenté pendant l’examen dérivait de celui de la question Q-20361 d’Exam1, alors ma réponse est mauvaise car l’ANFR attendait « Mélangeur » plutôt qu’ « Etage RF » (à supposer bien sûr que « Mélangeur » ait fait partie de la liste des réponses possibles, ce dont je suis incapable de me souvenir). Remarque : Si on fait abstraction du fait que l’oscillateur et l’étage FI n’ont pas été représentés volontairement sur le synoptique de Q-20361, alors un synoptique de ce type peut « tenir la route » car dans certains cas, la CAG peut effectivement être appliquée au mélangeur (chose qui m’était sortie de l’esprit au moment de l’examen).   Par exemple, parfois dans les anciens récepteurs à tubes le signal venant de l’antenne était appliqué, après avoir traversé le filtre d’entrée, à la première grille du tube changeur de fréquence en même temps que la polarisation continue fixe et la CAG. On sent dans ce commentaire le technicien aguerri ! Et cela montre bien la difficulté que rencontrent les candidats sur les questions portant sur des synoptiques (souvent incomplets).

_________________
A bientôt,
Ludovic - http://inforadio.free.fr
F5PBG
F5PBG
Admin

Date d'inscription : 08/06/2008

http://inforadio.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum