-71%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans-fil Samsung EP-PN920 – Noir (Via ODR 20€)
8 € 28 €
Voir le deal

Examen du 05/03/18 à Villejuif

Aller en bas

Examen du 05/03/18 à Villejuif Empty Examen du 05/03/18 à Villejuif

Message  F5PBG le 22/6/2019, 19:08

Questions posées dans la lignée de ce qui est plutôt standard (technique : valeurs de résistances, calcul dB, ... règlementation : indicatifs, classe d’emission,
code Q, alphabet international, etc..) mais certaines m’ont ‘surpris’ comme par exemple

 - schéma d’un émetteur (retrouver l’élément manquant qui était un BFO pour la BLU) avec comme micro le schéma d’un HP ! Mais si, ça marche  ! ! C'est d'ailleurs le principe de base du microphone électrodynamique. Il y a quelques années, on trouvait cela dans quelques micro de TX portatif constitués en fait d'un HP avec un petit circuit d'amplification : cela permettait d'avoir un micro qui servait de HP quand on repassait à l'écoute (intéressant en mobile quand le BlueTooth n'existait pas !)

- retrouver la valeur de la R interne d’un Voltmètre sans possibilité de calcul (la question parle d’ordre de grandeur pour mesurer une tension aux bornes d’une R de 1000 ohms traversée par 5 ma : 0,1, 10, 100 ou 10000 ohms). Pour éviter que le voltmètre perturbe le circuit (et fausse la lecture), il faut que la résistance interne soit la plus élevée possible et, de toutes manières, soit largement supérieure à la résistance sur laquelle la mesure est faite. En choisissant la réponse "10.000 ohms", il y a déjà un risque de perturber la lecture. Pour mémoire, les "bons" voltmètres analogiques (à aiguilles) avaient une résistance interne de l'ordre de 20.000 ohms/volt.

_________________
A bientôt,
Ludovic - http://inforadio.free.fr
F5PBG
F5PBG
Admin

Date d'inscription : 08/06/2008

http://inforadio.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum