Examen n° 18124 du 25/09/17 à Saint André de Corcy

Aller en bas

Examen n° 18124 du 25/09/17 à Saint André de Corcy

Message  F5PBG le Lun 22 Jan - 8:10

(Réponses de F6GPX en rouge)

Réglementation
        La station d’un radioamateur doit comporter obligatoirement
        - un indicateur de rapport d’onde stationnaire
        - une charge non rayonnante
        - un filtre d’alimentation - bonne réponse ?
        - aucune de ces réponses  (j’ai répondu "aucune de ces réponses", mais j’ai probablement eu faux). Étonnant car c'est pourtant la bonne réponse : seul l'indicateur de puissance est obligatoire. Le filtre d'alimentation peut aussi être considéré comme obligatoire dans le sens où, dès que le matériel (alimentation autonome ou TX alimenté directement par le secteur) arbore un joli logo "CE", il est conforme aux "exigences essentielles" et comporte donc un filtre incorporé. Question vraiment tordue pour laquelle il est conseillé de ne pas répondre !

       La recommandation TR 61-02
        - définit les 3 classes du service amateur
        - définit la classe 1 et la classe 2
        - définit la classe 3
        - la recommandation ne traite pas des classes du service amateur - bonne réponse : cette recommandation donne le programme des épreuves (HAREC)
        (les propositions sont avec réserves) - Nouvelle formulation

        Une autre question que j’avais vue sur EXAM’1 qui était clairement décrite comme obsolète avec une histoire de plage de fréquence tolérée à 1x10-4 Hz, qui est pourtant tombée… Là encore, la base de données ANFR n'est pas à jour (il s'agit ici de la précision de l'affichage pour les fréquences au dessus de 30 MHz, disposition abrogée en 2013. Bon d'accord, ça ne fait que 4 ans...)

        Un indicatif spécial peut être réattribué :
        - non
        - oui - bonne réponse (et cela pose des problèmes par ailleurs, surtout pour les indicatifs courts qui sont souvent demandés pour les concours par exemple)
        - oui seulement s’il est demandé par un radio-club
        - oui seulement si… (je ne me rappelle plus)
        Dans le cours de F6KGL ce n’est pas très clair puisque je lis « les indicatifs à suffixe de 2 lettres devenus disponibles ne sont pas réattribués » (p. 28), donc la réponse est probablement non, mais j’ai fait l’impasse. Non, ce n'est pas la bonne lecture : on parle ici des indicatifs d'appel individuels et pas des indicatifs spéciaux temporaires. Ce sera précisé dans la prochaine version.

        Quelle abréviation utiliser pour demander une position ? (QTH)

        L’impédance d’une antenne doublet se situe entre ? (4 intervalles différents proposés). L'impédance d'un doublet accordé sera plutôt comprise entre 36 et 73 ohms en espace libre (loin de tout obstacle et du sol). En se rapprochant d'obstacles ou du sol, l'impédance pourra prendre des valeurs comprises entre 10 et 100 ohms. Mais celles-ci restent des valeurs extrêmes assez rarement mesurées (si le doublet est correctement accordé sur la fréquence)

        Une question avec 4 bandes proposées, demandant laquelle était en attribution à titre secondaire pouvant bénéficier d’une attribution à titre primaire (c'est le "statut" D selon la décision ARCEP 2012-1241, exception française non reconnue par le RR et qui s'applique à la bande 10.450 - 10.500 MHz (haut de la bande des 3 cm)) - Nouvelle formulation

        Une question où il fallait répondre J3E ! (définition de la classe : Téléphonie, Modulation d'amplitude avec bande latérale unique, porteuse supprimée)

Technique


        J’ai eu pas mal de synoptiques (ma hantise !) Je crains que ce soit le cas de nombreux candidats !

        Deux synoptiques l’un avec un étage "?" correspondant au discriminateur et le même synoptique 4 questions plus loin, correspondant à un ampli AF. Je peux affirmer que j’ai eu ces 2 questions justes, car il suffisait de comparer ces deux synoptiques qui finalement étaient identiques ! Coup de chance qui ne se renouvelle pas souvent !

        Un synoptique avec un détecteur d’enveloppe (AM)

        Question que ne n’avais jamais rencontrée dans EXAM’1 : Dans un circuit  RLC série, à la fréquence de résonance :
        - impédance maxi, intensité maxi
        - impédance mini, intensité maxi - bonne réponse
        - impédance maxi, intensité mini
        - impédance mini, intensité mini
        (je me suis abstenu)

        Quelle classe d’ampli a une tension de repos nulle : A AB B C bonne réponse : classe B

        Question sur le calcul d’Ic à partir de Ib et bêta

        Calculs de valeur sur un circuit de bobines (2 en parallèle et 1 en série)  et un circuit de condensateurs (2 en parallèle)

        Calcul d’une pulsation à partir d’une fréquence

        Calcul d’impédance d’un circuit bouchon avec facteur Q donné (je m’en suis sorti) Bravo ! Formule : Z = racine (L / C) x Q

        Calcul d’atténuation classique

        Un schéma très simple où je n’ai pas été à l’aise : voir schéma en pièce jointe (schéma avec une résistance et, en parallèle, un galvanomètre)  Que mesure-t-on ?
        - l’intensité
        - la tension - bonne réponse
        + 2 autres réponses dont je ne me souviens pas

        Calcul d’U efficace, à partir d’une valeur crête-à-crête

        Quantité d’électricité en Coulomb à partir d’une intensité I, sur une durée de 150 s.

        2 calculs de valeur d’une résistance

Je profite de ce mail pour vous faire part de remarques toutes personnelles, qui ne traduisent que ma perception de l’enseignement donné :

- j’ai bien compris que le choix de la calculatrice était important et que le choix de la Casio était tout à fait logique compte-tenu de sa diffusion et son ergonomie. J’ai trouvé qu’une calculatrice disposant d’une touche avec fonction « ingénieur » permettait très rapidement de sortir un résultat lisible et comparable aux réponses proposées par les QCM. Cette fonction que je trouve extrêmement pratique n’existe pas sur la CASIO et j’ai fait le choix d’une calculatrice CANON très bas de gamme (1 seule ligne d’affichage) qui m’a bien rendu service. Très bon choix, j'aurai aimé que les calculettes standard utilisées par tous les collégiens aient cet affichage....

- la partie du cours sur le ROS et le TOS mériterait d’être simplifiée en mettant en exergue les formules. Bien noté. Ce sera peut-être dans une prochaine version

- les synoptiques, c’est vraiment la galère, mais je ne sais pas comment on peut faire mieux ! Malheureusement, moi non plus...

Enfin et pour être tout à fait complet, maintenant que l’examen est réussi, je me trouve au pied d’un mur vertical. Le premier radio-club est à une heure et demie de chez moi avec des horaires qui ne sont pas compatibles avec ma vie professionnelle…

J’ose donc une suggestion ;-)   Pourquoi ne pas organiser un « stage » de 3 jours par exemple, contre rémunération bien sûr, pour initiation sur matériel, premiers contacts, choix du matériel pour débutant, aussi bien structuré que l’est le cours ! Je pense qu’il y aurait des amateurs et la commune de Neuilly-sur-Marne verrait peut-être d’un bon œil ce nouvel attrait radio-touristique !!! Pour répondre à votre souhait, sachez que le radio-club de Neuilly sur Marne est ouvert tous les samedis (de 10h00 à 1800 environ) pour des réunions appelées "samedis pratiques" dont l'objet est exactement ce que vous décrivez. Alors, si vous passez par la région parisienne, n'hésitez pas à pousser la porte du radio-club...

_________________
A bientôt,
Ludovic - http://inforadio.free.fr
avatar
F5PBG
Admin

Date d'inscription : 08/06/2008

http://inforadio.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum