Examen - Partie technique - A domicile (IPP>70%) du 02/06/15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Examen - Partie technique - A domicile (IPP>70%) du 02/06/15

Message  F5PBG le Dim 19 Juil - 12:42

Extrait du courriel du candidat
(Commentaires de F6GPX en rouge)

Début de citation
Comme convenu, voici le compte-rendu de l’épreuve de la classe 2 que j’ai passée hier matin, 2 Juin. Ce sont les techniciens du centre de Saint André de Corcy qui sont venus ici au QRA étant Handicapé à plus de 70 %. Cela faisait bien deux années que Saint André de Corcy n’avait pas fait passer une épreuve au domicile d’un candidat handicapé à la licence Radioamateur. Pour ceux qui seraient dans ce cas de figure, je vous assure que cela se passe très bien.

Rappel :
Vous devez être en possession d’une carte d’invalidité ( IPP ) d’au moins 70 % et le tarif est le même pour votre inscription à l’examen.

Je pensais qu’ils viendraient avec un ordinateur et qu'ils se raccorderaient sur ma ligne internet, eh bien non !
L’épreuve s’est déroulée sur papier dans les mêmes conditions que devant un ordinateur avec vingt feuilles agrafées, idem comme si l’on avait fait la copie des 20 questions tirées au hasard dans le questionnaire.

Pour information, c'est la "procédure de secours" utilisée aussi dans les centres d'examen lorsque les PC ou le réseau ne fonctionnent pas (cela arrive assez rarement, heureusement).

Les réponses étaient à cocher avec des croix dans un tableau vertical numéroté de 1 à 20 et en horizontal de A à D pour les réponses avec une cinquième case notée "Rien", afin de ne pas se décaler en cas de non réponse à une question. Et il m’a était précisé de mettre des croix au crayon de papier afin de pouvoir effacer s’il y avait lieu.

Pour la durée de l’épreuve le temps est triplé soit une heure trente au lieu de trente minutes (donc nous avons tout notre temps pour faire, et j’en ai profité aussi afin d’être bien sûr à 100 % de mes réponses inscrites). J’avais un brouillon vierge sur lequel je notais les questions avec leur n° et j’écrivais les formules et le calcul, puis la réponse que j’entourais ( A , B , C ou D ) et je séparais d’un trait horizontal pour passer à la question suivante. Et à chaque question je faisais ma croix correspondante à la réponse au crayon dans le tableau. Celle où je n’étais pas sûr, je me notais sur mon brouillon au crayon un "?". Questionnaire terminé de 1 à 20, je me suis contrôlé dans le sens inverse de 20 à 1 car le carnet était retourné et je validais mes réponses avec le point d’interrogation sur mon brouillon. Facile de contrôler sur la feuille des réponses, avec le n° et la réponse, comme à la bataille navale ! Une fois ce contrôle effectué, j’ai refait mes croix au stylo noir par-dessus le crayon de papier. Épreuve réalisée en une heure, et sans me presser.

Concernant le questionnaire : toutes les questions posées, je les ai vues dans Exam1.

Parmi ces questions, on trouve d'anciennes questions du bon vieux temps du Minitel qui n'étaient pas reparues récemment et d'autres plus courantes
1 ) tension d’un générateur avec R connu et I la traversant > U = R I  ( R > 1,2 Kohm et I > 100 mA ) = 120 volts
2 ) Groupement série de deux résistances ( 470 ohms + 530 ohm ) = 1 Kohm
3 ) Groupement // de 3 résistances de 33 ohm et une 100 ohm en série = 111 ohms
4 ) Groupement série de 6 condensateurs
5 ) Groupement // de 2 condensateurs
6 ) Excursion signal FM de 3 kHz en delta qui est doublé en fréquence. Excursion = 6 kHz à la sortie du doubleur de fréquence
7 ) Quel sont les éléments qui déterminent la valeur d’un condensateur (espacement entre les armatures, surface et type du diélectrique ou tension appliqué au condensateur) Les 3 premiers éléments, la valeur de la tension appliquée n'entre pas dans la détermination de la valeur du condensateur
8 ) idem que 7 ( avec la fréquence dans les réponses )
9 ) synoptique d'un récepteur avec le "?" qui était à la place de la CAG (en question n°15 : synoptique idem mais cette fois avec l’ampli AF comme bonne réponse. Donc pour ceux qui auraient un doute avec ces 2 questions elles sont complémentaires : vous avez les réponses notées dans le questionnaire. Remarquez cela ne doit pas arriver souvent !! Eh bien si ! Plus souvent qu'on ne le croit. Il y a déjà eu quelques comptes-rendus avec ce type de commentaires...
10 ) Pulsation d’un signal de 1000 Hz (=6280 rad/s)
11 ) Fréquence passant par 2 octaves supérieures
12 ) Avec quel appareil mesure-t-on une tension de 3 volts sur résistance de 1 MOhm. Je n'ai pas répondu car je n’étais pas sûr de ma réponse. Les réponses proposées étaient : contrôleur universel, un voltmètre 100 Mohm par volts , un voltmètre 20 Mohm par volts et une autre que j’ai zappée
(réponse à cette question déjà recensée : un voltmètre électronique ou numérique de 100 MOhm/V. La réponse "contrôleur universel" aurait pu aussi me satisfaire puisque ces contrôleurs sont aujourd'hui numériques et qu'ils ont tous une impédance d'entrée très élevée, ce qui est nécessaire pour mesurer la tension dans les conditions décrites dans cette question. Mais le technicien ANFR qui a créé cette question devait penser au contrôleur universel analogique).
13 ) Fréquence passant par une décade supérieure
14 ) Donner la valeur du courant traversant R1 en // de R2 de 1 kohm avec 12 volts à ses bornes sachant que nous avons 20 mA à l’entrée du circuit où il y a une résistance R (ancienne question du temps du Minitel, réponse = IR2 = 12V/1000 Ohms = 12 mA ; IR1 = IT - IR2 = 20mA - 12mA = 8 mA)
16 ) Fréquence d’ordre 3 avec à l’entrée 145 MHz et 160 MHz (ancienne question du temps du Minitel, réponses possibles : 2 x 145 - 160 = 130 ou 2 x 160 - 145 = 175  ou les mélanges 2 x A + B = 350 ou 2 x B + A = 465 ou les harmoniques 3 = 335 ou 480)
17 ) différence entre un récepteur hétérodyne avec un récepteur direct . La bonne réponse était qu'il était meilleur en sélectivité.
18 ) Question sur la propagation avec le soleil dont je ne me souviens plus des termes exacts
19 ) calcul sur la valeur d’une inductance de 40 µH où l’on divise par deux le nombre de spires de cette self. Réponse : la bobine a deux fois moins de spires, elle aura donc une valeur quatre fois moindre (effet du carré de nombre de spires dans la formule donnant la valeur d'une bobine : L = F.N².D²) : L = 10 µH en négligeant l'impact de la modification de la forme de la bobine.
 20 ) Zappé > mais question très simple : le calcul d’un courant dans une résistance


Pour moi, cet examen était très simple. Je regrette de ne pas avoir eu des questions sur les impédances, les fréquences de coupures ou de résonances des circuits // ou série, sur le facteur Q , et classe des amplificateurs car là j’y avais bien travaillé...

Mon commentaire sur le sujet : Exam1 qu’a conçu notre regretté ami F5AXG est un très bon outil pour l’entrainement et l’apprentissage, vraiment très bien pensé et je souhaite que cela continue dans ce sens car tout seul on peut y arriver. Il est vrai que, pour ma part, j’ai la chance d’avoir pas mal réalisé de choses avec ma F0, et en plus je suis très bon en maths, ça aide !
De par ma carrière professionnelle, j’ai fait énormément de calculs en dessin et structures de charpente métallique : racine carrée, sinus, cosinus et hypoténuse. Donc pas du tout dans l’électricité et la HF.
Un seul mot : celui qui veut, il peut.
Et je sais de quoi je parle en disant ça avec pas mal de problème au niveau physique moteur !
Fin de citation

_________________
A bientôt,
Ludovic - http://inforadio.free.fr
avatar
F5PBG
Admin

Date d'inscription : 08/06/2008

http://inforadio.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum