Examen F0 du 08/11/11 à Villejuif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Examen F0 du 08/11/11 à Villejuif

Message  F5PBG le Lun 12 Déc - 10:31

Ci-joint le compte-rendu de Laurent qui a réussi son examen de classe 3 le 8/11/11 à Villejuif.
Mes commentaires sont en rouge.

73 de F6GPX Jean Luc


Bonjour
Et merci pour votre logiciel d'entrainement sans lequel je n'aurai pas réussi aussi vite.
Voici quelques questions qui m'ont été posées :

- une station radioamateur peut être ouverte sur :
a) un réseau privé
b) un réseau indépendant
c) au public
d) à internet (j'avais un doute donc je n'ai pas répondu).
J'avoue que, moi non plus, je n'aurai pas su quoi
répondre si la question était posée comme cela et avec ces réponses
proposées. Par élimination, je choisirai la réponse c) étant entendu
que le public ne peut être que spectateur. Mais c'est vraiment tiré par
les cheveux...

- calcul de la PIRE : puissance émetteur 100 W, perte dans
le câble = 7db, gain isotrope de l'antenne = 4db (je me suis mis des
barrières et ne connaissant pas le rapport de puissance de ces valeurs,
je n'ai pas répondu. Mais le stress de l'examen m'a joué un tour car,
une fois sorti, j'avais la réponse).
Et oui, c'est le piège : 7 et 4 dB ne sont pas au programme mais la résultante
(gain total = gain de l'antenne - perte dans le câble = 4 - 7 = -3) est
au programme de l'examen et correspond à un rapport de puissance de 1/2
(perte de la moitié de la puissance malgré le gain de l'antenne,
investissez dans un meilleur câble...). PIRE = puissance de l'émetteur
x rapport de puissance = 100 x 1/2 = 100 / 2 = 50 watts

- quel est le rôle d'une "chock self" (jamais entendu parlé,
je me suis abstenu de répondre).
C'est le terme anglais de "bobine de choc" (ou "self de choc") qui est un
dispositif placé dans la ligne d'alimentation qui évite que la HF ne
remonte dans l'alimentation et aille perturber d'autres étages ou le
réseau de distribution EdF. La question posée dans ces termes
m'interpelle : pourquoi utiliser un terme anglo-saxon alors que le mot
français existe ? Je croyais qu'il y avait une loi en France qui
exigeait que l'on utilise des mots français dans tous nos documents
administratifs (loi 94-665 relative à l'emploi de la langue française)
et va à l'encontre de notre constitution

(" La langue de la République est le français", article 2 de la constitution de 1958)

- en code Q que signifie QRK? (je sais que c'est "quelle est
l'intelligibilité de mes signaux ?" Le problème est que cette réponse
n'était pas dans les quatre proposées, ces dernières correspondaient à
un autre code mais pas à QRK. J'ai relu au moins dix fois, donc pas de
réponse non plus).
J'avoue que, moi non plus, je n'aurai pas su quoi répondre...
J'ose espérer que l'ANFR ne propose pas "quel est la force de mes
signaux ?" même si c'est le sens de ce code Q chez les radioamateurs.

- deux indicatifs a épeler,

- quelques questions sur les bandes de fréquence,

- matériel obligatoire dans une station

Et d'autres mais, comme je n'ai rien noté, je ne peux pas me souvenir
de tout. Je me souviens surtout que je suis reçu...

_________________
A bientôt,
Ludovic - http://inforadio.free.fr
avatar
F5PBG
Admin

Date d'inscription : 08/06/2008

http://inforadio.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum